VOUS DEVEZ ACTIVER JAVASCRIPT SUR VOTRE NAVIGATEUR POUR VOIR LE SITE. MERCI.
Jean-Baptiste Sauvage
Installations /
Photos /
Vidéos /
Editions /
Sans-titre / exposition collectif 6
2004
Saint-Etienne. France

Le matériau utilisé pour cette installation « in situ » est de la moquette rouge, premier prix, qui sert habituellement à habiller le sol des salons et autres foires. Dans certaines villes, ce « tapis rouge » est posé directement sur les trottoirs des quartiers commerçants tout au long de la période de Noël. « Dérouler un tapis rouge », trop fin, cache-misère chatoyant qui laisse vite transparaître, suite aux allers et venues des passants, les aspérités du sol, les rendant ainsi plus visibles encore.
Ce tapis rouge est utilisé une première fois en intérieur dans une usine désaffectée, le temps d'une exposition temporaire, puis sur le trottoir d'un quartier populaire de la ville, posé devant une façade de bouti­que murée. Dans cette dernière installation, le tapis monte le long du mur sur le bord de ce que fut la vitrine, un trait d'union entre la vitrine et la porte toutes deux murées.

« Transurbaines », Saint-Étienne, France, novembre 2004 / juin 2005.
Close
1 / 6
Close
2 / 6
Close
3 / 6
Close
4 / 6
Close
5 / 6
Close
6 / 6