VOUS DEVEZ ACTIVER JAVASCRIPT SUR VOTRE NAVIGATEUR POUR VOIR LE SITE. MERCI.
Jean-Baptiste Sauvage
Installations /
Photos /
Vidéos /
Editions /
Sans-titre (1)
2006
Groningen. Pays-Bas

Le lieu de l'intervention est une maison à l'angle d'une rue, condamnée depuis plusieurs mois à la suite d'un incendie qui a ravagé le rez-de-chaussée et le premier étage. Les fenêtres ont explosé à la chaleur des flammes, les conditions de l'incendie ne sont pas encore claires, accidentel ou volontaire, une enquête semble en cours. Tout le premier étage, vu de la rue au travers des vitres brisées, est noir de suie, sorte de boîte noire dont le travail consistera à inverser la vision en rééclairant, en surexposant, la nuit, cet espace à l'aide de néons. L'intérieur du premier étage incendié est révélé, et devient le « négatif » de la vision diurne.
Un dispositif autonome d'une durée de vie d'un mois environ est installé au sol au niveau du premier étage: batterie de camion de l'armée, transformateur 220 volts, minuteur et rampes de néons. Les néons s'allument toutes les nuits, de 23:00h à 0:00h, jusqu'à épuisement de la batterie.

Installation réalisée en collaboration avec Christoph Mayer pendant la résidence à la Galerie SIGN, Groningen, Pays-Bas, en août 2006.


Liens Galerie et archive résidence:
Close
1 / 4
Close
2 / 4
Premier étage, image d'archive.
Close
3 / 4
Vue de l'installation de nuit. Groningen, Pays-Bas, août 2006.
Close
4 / 4
Vue de l'installation de nuit. Groningen, Pays-Bas, août 2006.