VOUS DEVEZ ACTIVER JAVASCRIPT SUR VOTRE NAVIGATEUR POUR VOIR LE SITE. MERCI.
Jean-Baptiste Sauvage
Installations /
Photos /
Vidéos /
Editions /
00.0 euros
2013
Marseille. France

0,00 euros  UNE PROPOSITION DE JEAN-ALAIN CORRE avec Simon Bergala, Anne Bourse, Grégory Cuquel, Florence Giroud, Anthony Jacquot- Boeykens, Renaud Jerez, Thomas Léon, Jean-Baptiste Sauvage, Thomas Teurlai et Philip Vormwald.

Tondo
Impression jet d'encre échelle 1 contrecollée sur le mur de la rue. Reprise de l'un des éléments panneaux de l'installation de Frédéric Clavère sous le tunnel de la friche (cf image 4). Élément vandalisé à l'aide de peinture grise pulvérisée.
Le tirage marouflé fait corps avec le mur, y disparait lavé par la pluie.
Les brigades anti-tagues des mairies recouvrent les graffitis, les tagueurs recouvrent les commandes publiques.

Ce travail s'inscrit à la suite des séries visibles ici  



C'est une histoire. Nous sommes sûrs qu'elle a déjà commencé. Ce sont des gens. Parfois, ils font des barbecues. Mais tout cela est pris dans des flux. Il y en a plusieurs. Il n'y a pas tellement de propos dans cette histoire. Il y a des gens, des affects, pas de social, des commerçants, des artistes, d'autres gens dans d'autres types de structures. Il y a aussi des problèmes d'échelles et de transactions. On espère que cela soit à l'échelle 1 comme dirait Olivier Bosson. C'est 0,00 euros. Nous n'allons pas nous forcer à créer des liens entre les gens. Les cerveaux sont là pour cela. Il y en a déjà beaucoup et le mien ressemble trop à un parking. Les gens mangeront s'ils veulent. Cette histoire, c'est 80 pistes. Elle est parfois sérieuse, parfois beaucoup moins. La mer n'est pas très loin. La mer est quelque chose de complexe. Il y en a beaucoup, elle permet beaucoup d'univers différents. Nous pourrons acheter des pâtisseries, peut-être se faire faire une coupe de cheveux, s'acheter un volet motorisé, si on aime cela, ou alors une eouvre d'art. 0,00 euros aura la forme d'une rue qui est aussi l'égale de cette petite histoire déjà entamée. Nous aurions pu faire ça avec des léopards dans des bunkers, mais notre histoire ne mentionne aucune foire.

 Jean Alain Corre




0,00 euros est une exposition conçu par Jean-Alain Corre, artiste en résidence à Triangle France. Il a élaboré ce projet à partir d'une histoire existante : celle de la rue Espérandieu et de ses habitants, artisans et petits commerçants. À cette occasion, il invite dix autres plasticiens à le rejoindre et à montrer leurs travaux dans le cadre de cette exposition qui prendra la forme d'un parcours dans la rue Espérandieu La liste des lieux investis sera disponible à La GAD - Galerie Arnaud Deschin - 34, rue Espérandieu - 13001 Marseille, ouvert du jeudi au samedi de 15h à 19h.
Exposition réalisé avec le soutient de Triangle France et la galerie La GAD

Le plan de l'exposition est également disponible ici.

Pour télécharger le communiqué de presse, cliquez ici.
Close
1 / 6
collage rue Espérandieu affiche 140 x 85 cm
Close
2 / 6
Close
3 / 6
Close
4 / 6
Close
5 / 6
Frédéric Clavère, commande publique vandalisée, panneaux recouverts de peinture grise, tunnel de la friche belle de mai,vue large, Marseille
Close
6 / 6